En

Recherche

la

Recherche

Ce que l’on connaît de la maladie

Les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer varient d’une personne à l’autre. Chez nombre de personnes, le déclin d’aspects de la cognition non liés à la mémoire – comme le langage, la vision/l’orientation spatiale, et une capacité de raisonnement ou un jugement amoindris – peut indiquer les stades très précoces de la maladie d’Alzheimer. Des chercheurs étudient des biomarqueurs (c.-à-d. des signes biologiques de la maladie qui sont observables dans des résultats d’imagerie du cerveau, le liquide céphalorachidien et le sang) afin de voir si l’on peut détecter les premiers changements qui se produisent dans le cerveau. Selon des études, une telle détection précoce serait possible, mais il faudra plus de recherche avant qu’on puisse se fier à ces techniques pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer dans la pratique médicale courante.

L’histoire de Yasser

« Les souvenirs et les émotions ont une valeur universelle. Ils nous appartiennent à tous; ils définissent l’histoire personnelle de l’humanité. Chaque fois que la maladie d’Alzheimer dérobe un souvenir et les émotions qui y sont associées, le monde s’en trouve appauvri. Nous n’avons pas de temps à perdre, nous devrions tout faire pour mettre un terme à de telles pertes. Je pense que nous trouverons un remède. Nous devons persévérer. »

La recherche en ce moment

Aujourd’hui, la maladie d’Alzheimer est au cœur de la recherche biomédicale. Quatre-vingt-dix pour cent des connaissances au sujet de cette maladie datent des 15 dernières années. Certaines percées parmi les plus remarquables ont permis de mieux comprendre de quelle façon la maladie d’Alzheimer affecte le cerveau. L’espoir est que cette meilleure compréhension aboutira à de nouveaux traitements. De nombreuses approches possibles sont présentement étudiées à l’échelle mondiale.

L’initiative MARC soutient deux scientifiques qui mènent leurs travaux à Montréal, mais dont la portée est mondiale.

Profile Image of Dr Andrea LaBlanc

La Pre Andréa C. Leblanc

Andréa C. Leblanc est professeure James McGill au Département de neurologie et neurochirurgie de l’Université McGill et chercheuse au Centre Bloomfield de recherche sur le vieillissement de l’Institut Lady Davis de recherches médicales de Montréal.

Lire la suite
Profile Image of Dr Alan Evans

Le Pr Alan C. Evans

Alan Evans est professeur James McGill en neurologie, psychiatrie et génie biomédical à l’Université McGill et une sommité mondiale en cartographie du cerveau avec des techniques d’imagerie.

Lire la suite

Ensemble, faisons toute une différence